visite virtuelle de la cathédrale de metz

Les éléments les plus marquants de la cathédrale sont les traces des premières édifications (1220-1522). L’architecte Blondel apporta sa pierre à l’édifice par l’inscription du portail relié par les pavillons aux arcades de la place d’Armes.
Au XIXème siècle, sous l’influence de Tornow notamment, la restauration du portail sud fut entreprise avec l’édification d’un portail gothique en remplacement de celui de Blondel.

Au XXème siècle, les transformations nantissent enfin la cathédrale de cette luminosité toute particulière qui rend cet édifice si singulier et qui sera à l’origine de son surnom de « lanterne du Bon Dieu ».

La cathédrale Saint-Etienne de Metz est le monument le plus visité de la ville. De nombreux étrangers s’arrêtent pour visiter cet édifice prestigieux, parmi les plus vastes et les plus hauts de France, qui ne laisse jamais indifférent.

Elle est classée à l’inventaire des monuments historiques. Depuis de nombreuses années, l’Etat, qui a en charge l’entretien du bâtiment, consacre d’importants budgets pour en réaliser la rénovation extérieure et intérieure.
La cathédrale de Metz est devenue, au fil du temps, le lieu naturel de tous les grands rassemblements de la cité ou du diocèse. Le 10 octobre 1988, l’édifice religieux a reçu l’historique visite de Jean Paul II.

A ce titre et en souvenir de cet évènement, la place voisine de l’édifice est devenue la place Jean Paul II. Elle a été inaugurée le 17 décembre 2006, le même jour que le chœur rénové de la cathédrale.